Palabres des îles

« La route est longue jusqu’aux îles de la Madeleine. Une vingtaine d’heures, quand on arrondit, pour peu qu’on soit parti de quelque part vers Montréal ou Sherbrooke. Une vingtaine d’heures qui, en mai, promettent de traverser quatre saisons dans la même fin de semaine. » Voici ce que nous raconte Jonathan Custeau, journaliste à La Tribune, concernant son voyage aux Îles de la Madeleine.

Cliquez ici pour lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.